Vous êtes ici : Accueil > Vie du lycée > Visite guidée du Parc zoologique et forestier
Par : 1GA1
Publié : 2 juillet 2015

Visite guidée du Parc zoologique et forestier

L'arrivée au parc forestierNous avons pris le bus devant le lycée Saint-Joseph de Cluny à 8h45.
Nous sommes arrivés au Parc forestier à 9h.

Nous avons rencontré notre guide qui est Stéphane. Notre guide Stéphane. Ixora margaretae est un petit arbre de la forêt sèche. Ses feuilles sont bien lisses, épaisses et dures pour limiter les pertes d'eau (à gauche aux pieds de Stéphane}. Il pousse dans les bas fonds humides en sous-bois mais jamais sur les terrains pentus.

Dans un premier temps Stéphane nous a présenté le Parc forestier.
C’est un établissement public qui a ouvert ses portes en 1972.
Il est d’abord géré par le Service des eaux, et depuis la création des trois provinces en 1989 par la province Sud.

Son objectif est la préservation de la nature calédonienne.
Le parc forestier emploie quinze agents qui s’occupent essentiellement des animaux et de la préservation de la forêt sèche qui s’étend sur 30 hectares. En 2003 le Parc s’est associé au programme forêt sèche pour procéder à un premier essai de restauration écologique : 25 espèces sur 438 sont aujourd’hui présentes dans le Parc.
Le Parc forestier travaille avec un cabinet de vétérinaires pour les soins des animaux et une entreprise d’entretien des espaces verts pour nettoyer la forêt sèche.

Dans un deuxième temps Stéphane nous a guidés vers la forêt sèche.

Voilà ce qu’il nous a appris sur la forêt sèche :

Les lianes de la forêt sèche

- Aujourd’hui elle ne représente que 1% de sa surface initiale ( environ 5000 hectares sur la côte ouest de la Grande terre).

- La forêt sèche est dense, elle est constituée d’arbres, d’arbustes et de lianes .C’est une forêt qui s’adapte à la chaleur et au manque d’eau.

- Elle est menacée par les feux de brousse, la déforestation et les espèces envahissantes comme le "mimosa".
Nous avons besoin de la forêt sèche car elle produit l’oxygène, elle abrite les animaux et elle assure le captage de l’eau de pluie pour alimenter les nappes phréatiques.

- Nous avons entendu un chant de notou, il y a deux ou trois notous qui viennent une ou deux fois par an pendant quelques semaines. Nous avons vu passer un lève queue qui est l’un des oiseaux les moins farouches de la forêt sèche. Il y a environs 700 animaux dont beaucoup d’oiseaux.
Le gaïacLe gaïac est comme un pansement de la forêt sèche. En effet, quand il n’y a plus d’arbres dans une partie de la forêt sèche, le gaïac remplace le bois mort. Une petite pause Dans les lisières il y a plus de lumière est cela permet aux arbres de pousser plus vite, elles sont aussi envahies par les faux mimosas. La destruction des faux mimosas est indispensable.
La livraison du repas
A 11h30 la restauration de Champagnat nous a livré le repas.
Déjeuner sur l'herbe

Les élèves descendent au parc des cagous Dans l’après midi nous avons assisté au nourrissage des cagous.
Voilà ce que Stéphane nous appris sur les cagous.

La gamelle des oiseaux

- A l’origine ce sont les animaux de la forêt humide. C’est une espèce endémique.

Le cagou déploie ses ailes
- On ne peut pas distinguer le mâle de la femelle de l’extérieur. Par contre on peut distinguer le mâle de la femelle grâce à leur chant car celui du mâle est plus grave et long. Stéphane nous a dit que les cagous se reconnaissent par leur chant. On peut distinguer le jeune cagou de ses parents grâce à ses traits marron sur les ailes.

- Les cagous vivent en couple pour la vie. Au Parc forestier quand un cagou mâle ou femelle d’un couple meurt, les employés le remplacent par un autre, et ça marche. Mais dans la nature on ne sait pas ce qui se passe quand l’un des deux meurt.

- La femelle pond un œuf une fois par an. Elle couve l’œuf pendant 12 heures ensuite le mâle prend la relève. Et à la naissance les deux parents participent au nourrissage du bébé cagou.

Le cagou dominateur  La forêt sèche - Les cagous marquent leur territoire en déployant leurs ailes.

- Grâce à l’action du Parc forestier, aujourd’hui les cagous ne sont plus en voie de disparition.

Nous avons beaucoup apprécié notre visite et nous avons appris beaucoup de choses sur la forêt sèche et sur les cagous.

Si nous perdons la forêt sèche, nous perdons une partie du patrimoine naturel Calédonien.

Fin de la visite

Répondre à cet article

1 Message

  • Visite guidée du Parc zoologique et forestier

    Juillet 2015, par Vendegou louisa

    J’ai aimé cette sortie, c’était agréable d’être allé avec la classe et mes deux professeurs Mme Martazier et Mme Henriet pour sa dernière balade au Parc forestier avec nous, c’était génial. On a bien mangé et rigolé. Je remercie M. Stéphane de nous avoir accueillis pendant cette journée. C’était admirable de revoir le Parc forestier avec du changement. C’était pour moi une belle et merveilleuse sortie que je n’oublierai jamais et qui m’a marquée. Et je remercie mes deux professeurs, même si on était têtu, ils ont bien voulu nous emmener au Parc forestier pour nous faire plaisir. C’était bien pour nous aussi parce qu’on avait raté des cours.
    Voilà, merci encore pour cette journée.

    Répondre à ce message