Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Francais > Atelier écriture > "Un Battle" qui se termine en rixe
Publié : 11 juillet 2013

"Un Battle" qui se termine en rixe

Le mercredi 20 mars 2013, des jeunes ont organisé "un Battle" à la place des cocotiers. "Le Battle" s’est terminé par une rixe.

Des jeunes organisent "un Battle"

Tout a commencé sur Facebook. Des jeunes se sont donné rendez-vous pour "un Battle" de danses diverses (doogie, ragga dance hall, hip hop...), sur la place des cocotiers. Ils se sont regroupés au kiosque vers 13h. Chaque quartier de Nouméa était représenté (Ducos, Kaméré, Paita...). Les spectateurs s’installent et la musique s’élève. "Le Battle" commence vers 14h.

Le déroulement du "Battle"

Les jeunes de 10 à 20 ans de chaque quartier ont commencé à danser au milieu de la place devant une centaine de spectateurs. Certains jeunes danseurs ont esquissé des gestes qui ont déplu à d’autres danseurs. Et c’est comme cela que la rixe a commencé.

La rixe éclate

Quand la rixe a éclaté, tous les jeunes présents sur la place se sont rassemblés autour des protagonistes et des renforts sont arrivés, soutenant les uns et les autres. La bagarre s’est étendue, du haut de la place des cocotiers jusque devant la mairie de la ville de Nouméa. Après les policiers sont arrivés et ont embarqué deux jeunes garçons blessés, l’un des deux était plus gravement blessé que l’autre. Les policiers les ont mis dans l’un des fourgons qui était sur le lieu de la rixe.

La fin de la rixe

Après l’embarquement des deux jeunes blessés, les autres se sont dispersés et sont retournés à leurs occupations de départ. Mais quelques policiers sont restés encore aux alentours de la place qui a retrouvé peu à peu son calme.

Cette rixe nous a surprises et même choquées. Nous étions concentrées sur les danseurs et il y avait une très bonne ambiance avant la rixe.

"Tout est parti d’un « battle » de hip-hop lancé via Facebook, qui invitait les danseurs à venir s’affronter en rythme sur la place des Cocotiers. Mais l’ambition artistique du mouvement a vite laissé place à un affrontement." Les nouvelles calédoniennes du 21 mars 2013
vendredi 22 mars 2013 à 15H00

Vahini K. et Jahymen J.