Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2010 Voyage au japon > Première journée à Osaka : chaleur enivrante sur le "babel" japonais
Par : TBP3
Publié : 8 octobre 2010

Première journée à Osaka : chaleur enivrante sur le "babel" japonais

Le groupe est arrivé en milieu de journée dans la grande ville d’Ôsaka et s’est initié au métro pour se rendre à Umeda. A la sortie du "subway", après une longue marche sous un soleil de plomb, nous découvrons Umeda Sky Building. Fin d’après-midi, c’est la découverte de Shinsaibashi-suji, la gigantesque allée commerciale.


Mardi matin, départ de Gifu, la ville campagnarde, pour se rendre à Ôsaka une des plus grandes villes du Japon. Après un au revoir attristé aux familles d’accueil, une longue route de 3h, c’est l’ arrivée au Business Hôtel Tayio : dépôt des valises et découverte de l’hôtel...

Dans la gare, nous écoutons attentivement les explications de Mme Oghino pour l’achat des tickets et les lignes de train à prendre. Une première pour certains, du stress, du monde et des flux de voyageurs affolants.
Le train arrive et c’est parti, direction Umeda.


A Umeda, pour se rendre au jardin flottant, une longue marche sous le soleil nous attendait !

Umeda Sky buildingLe Umeda Sky building fut conçu par l’architecte japonais Hiroshi Hara et achevé en 1993. C’est un édifice phare d’Ôsaka.
Gratte-ciel mesurant 173 m, il est constitué de 40 étages, ses deux tours sont connectées au sommet par une plate-forme d’observation appelée "le jardin flottant". L’ origine du nom vient du fait que le bâtiment, construit en miroirs de verre reflète le paysage de la ville environnante. L’observatoire semble flotter dans le ciel.

Nous étions des fourmis à côté du géant gratte ciel, la vue panoramique nous a coupé le souffle et l’aménagement intérieur était futuriste. C’est aussi un lieu où beaucoup de couples se retrouvent au sommet afin de sceller leur amour sur un cadenas gravé de leurs prénoms.


Retour à la gare pour descendre à Shinsaibashi, la gigantesque allée commerciale couverte de 600 mètres ! Imaginez un groupe tout excité par toutes ces boutiques, une vraie fourmilière !

Nous n’avions eu que 1h30 pour découvrir et parcourir cette allée avant de nous retrouver au rendez-vous devant la célébre publicité de lait GLICO (première publicité apparue au Japon).

Retour à l’hôtel en subway à 17h, couvre feu à 20h30.

Mhaï et Christelle.