Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Prévention Santé Environnement > Compte-rendu de la visite de l’Association Vie Sans drogue
Publié : 27 novembre 2009

Compte-rendu de la visite de l’Association Vie Sans drogue

En VSP dans le domaine de la santé nous abordons le thème des conduites addictives dans le cadre de la prévention des toxicomanies. Cette année nous avons également participé au concours d’affiches de la direction du travail : afficher la santé et la sécurité au travail. Les élèves de seconde professionnelle BEP Métiers du secrétariat, métiers de la comptabilité et de Vente Action Marchande ont préparé des questions sur ces conduites addictives, ils ont ensuite mené une réflexion assez approfondie et rédigé un compte-rendu sur ce qu’ils ont retenu de la prévention de la consommation de produits toxiques ( tabac ou cannabis ou alcool) mais aussi de l’addiction aux jeux vidéos qu’ils ont pu remarquer dans leur entourage. Voici un éventail de leur travail. N’hésitez pas à réagir et à laisser des commentaires sur le forum !


Compte-rendu de l’intervention de l’association Vie Sans Drogue

Bénévole de l'associationL’intervention de l’Association Vie Sans Drogue m’a appris beaucoup de choses que j’ignorais sur le tabac, le cannabis, l’alcool…
On nous a parlé des conduites addictives (relation de dépendance envers un produit toxique ou non), de tous les problèmes, les risques les dangers que l’on peut rencontrer au cours de cette consommation et même dans les années à venir. L’association nous a présenté les mesures de prévention
L. 2BE3

Le cannabis n’est pas bon pour notre santé : il la détruit. Tu peux aussi avoir beaucoup de problèmes avec cette drogue : par exemple : voler et faire des échanges avec du cannabis… si les gendarmes te trouvent en possession de cannabis tu auras une peine de prison et quand tu sortiras de prison tu auras une amende de 450 000 francs.
Si tu en consommes beaucoup tu peux avoir des pertes de mémoire, pne plus avoir envie des aliments que tu manges, être tout seul dans ton petit coin car tous les gens vont te laisser dans ton délire, tes visions et tu te demanderas pourquoi tu travailles plus lentement que les autres...

Quand les gens fument c’est pour oublier leurs soucis et du coup en consomment beaucoup. Pour les gens qui fument tous les jours c’est dur parce que c’est leur moyen de détente mais ils n’arrivent plus à dormir la nuit, ils pensent à leur drogue, le cannabis, et c’est dur de se lever le matin, ils sont trop fatigués, se réveillent tard et sont toute la journée fatigués.
Quand tu commences t’arrives plus à arrêter de fumer, les amis tu les mets de côté et tu ne penses qu’au cannabis.

Les gens quand ils décident d’arrêter pour eux c’est dur mais d’un côté c’est pour leur santé et ils sont mieux dans leur peau et aussi mieux dans leur tête… Et contrairement à ceux qui ont l’habitude de fumer du cannabis, ils deviennent dégourdis et ne sont pas fatigués quand on leur demande de faire un travail.

Témoignage :

J’ai un cousin qui consomme du cannabis et tous les gens de notre famille lui ont dit d’arrêter de fumer, mais lui, il continue, quand on lui parle il répond à côté. Il prend des cachets pour arrêter mais il consomme de plus en plus et quand il nous parle, il tremble de ses mains et il a un regard qui fait peur comme s’il a envie de nous tuer.
Le cannabis cause beaucoup de problèmes, c’est à dire voler, maintenant mon cousin est en prison à cause du cannabis et prend des cachets pour arrêter de trembler.
Si vous voulez arrêter cette drogue, parlez-en autour de vous et allez voir Nadège à l’Association Vie Sans Drogue, ils vont vous aider à arrêter de consommer du cannabis.

M.2BE3

Il y a plusieurs façons de se droguer : par le cannabis mais aussi l’alcool, le tabac et même les jeux vidéos.
Certains jeunes consomment du cannabis car ils ont des problèmes dans leurs familles, d’autres ont vécu des choses horribles mais sinon d’autres ont des mauvaises fréquentations.

En fait je ne sais pas quoi vous dire mais je vais me baser sur ma vie. Je suis un des jeunes qui a déjà consommé du cannabis mais je ne suis pas tombé dans le piège, mais certains de mes amis sont à fond dans le cannabis.

Ce qu’on croit nous les jeunes, c’est que le cannabis va nous faire oublier nos soucis, nos problèmes, nos souffrances, nos peines de tous les jours.
Le cannabis nous le fait oublier pour un moment mais le problème c’est que des fois quand nous voulons le consommer et quand il n’y en a pas, nous sommes nerveux, on met sa colère sur d’autres personnes (les frères, les sœurs…)

J’étais cette personne. Comment j’ai pu réagir ?

C’était un après-midi, on avait fumé du cannabis avec mes amis et nous avons fait fumer un jeune. En rentrant en cours nous avons eu mathématiques et je ne suivais plus en cours, ça résonnait dans ma tête et ça commencait à m’énerver, en fait j’avais chaud et du coup, j’étais tombée endormie, mais j’entendais le prof de loin, c’était comme si mon esprit partait de mon corps.
En rentrant le soir chez moi, j’ai fait le pour et le contre et j’ai vu que le cannabis ne me servait à rien. Je me suis confiée à ma tante qui maintenant s’occupe de moi et avec qui je partage beaucoup de choses.

Sinon pour le jeune qu’on avait fait fumer, il était tombé dans les pommes et a été hospitalisé pour se faire désintoxiquer. Et cela aussi m’a fait réfléchir : je me demandais s’il allait mourir. J’aurais eu sa mort sur ma conscience !

Le cannabis ne résoud pas nos problèmes, il ne les efface même pas. Quand on a des problèmes, il faut les partager avec une personne de la famille en qui on a vraiment confiance ou à nos meilleur(e)s ami(e)s et si c’est dur d’en parler il y a sur Nouméa des personnes qui écoutent les jeunes ( Casado, centre d’addictologie, l’infirmier…) Moi, depuis je n’ai plus retouché au cannabis, même que je ne supporte plus son odeur. Et je suis bien maintenant.

Un élève de 2BEP

Voir en ligne : http://www.apaa.asso.nc/