Vous êtes ici : Accueil > Le CDI > Le projet éducatif du CDI > Le japon > Hina matsuri - La fête des petites filles
Par : 2be3
Publié : 2 juillet 2009

Hina matsuri - La fête des petites filles

Chaque année, le trois mars, le Japon fête les petites filles. Chaque famille et les
proches organisent une petite fête à leur inttention, elle recevra ses amies qui lui offriront des poupées.


Une tradition ancienne


Auparavant, les poupées étaient offertes aux princesses de la cour pour les protéger des maladies et des mauvais sorts. Aujourd’hui, on les met sur un escalier rouge, qui représente la cour impériale. Il y a généralement quinze poupées ou plus, les deux poupées principales sont l’empereur et l’impératrice placés en haut de l’escalier, on y dépose une branche de pêcher annonçant le printemps. Les poupées représentent les caractéristiques de la femme : la décontraction, la gentillesse et un mariage heureux.

A cette occasion, les petites filles reçoivent leurs amies vêtues de kimono. Elles dégusteront des pâtisseries, déballeront leurs cadeaux puis se recueilleront au sanctuaire de Shintô. Parmi les variétés de pâtisseries, un gâteau à base de riz typique pour cette fête : le hishimoshi, c’est un gâteau tricolore en forme de diamant. Les couleurs sont :

- le rouge pour chasser le mal

- le blanc pour la pureté

- le vert pour la santé

Les invités boivent du thé mais aussi des boissons peu alcoolisées ou sucrées à base de riz comme le shirokazé, le saké ou amazaké. L’un des moments fort de la journée est l’instant où la famille offre ou ressort les superbes poupées. Le soir, les poupées sont vite rangées, sinon les petites filles ne se marieront pas !
Jean-David

2 Messages